Dimanche 29 & Lundi 30 : Cusicusi – Rinconada – Lagunillas

En ce dimanche, nous avons pour objectif de rejoindre Rinconada, un village à 80 km à l’est de Cusi cusi. Comme la distance est trop grande pour être effectuée en vélo et que nous sommes tous un peu émoussés par cette semaine sportive, nous nous contentons du camion. Ainsi, nous traversons les grandes plaines désertiques à l’aide de notre fabuleux sprinter.

Alors que la faim commence à se faire sentir, nous arrivons aux pieds de montagnes exceptionnelles. Nous stoppons donc notre progression et certains vont se promener au milieu des roches ciselées tandis que d’autres préparent le repas. Nous sommes au milieu de nulle part et profitons de l’instant, sous le soleil.Nous reprenons ensuite la route jusqu’à Rinconada.

Une fois là-bas, nous cherchons un endroit pour planter les tentes. Comme nous commençons à en avoir l’habitude, le village est principalement occupé par les soldats de l’armée argentine ou plutôt Ejercito Argentino (pas facile à prononcer, n’est-ce pas Charlène ?). Ils nous indiquent la cour d’un bâtiment communal et nous nous y installons. Nous profitons des dernières lueurs du jour pour répéter sur la place du village, devant une douzaine de militaires sortis de leur caserne. L’un d’eux nous propose d’utiliser leurs sanitaires pour nous doucher. Nous acceptons volontiers. Ces douches chaudes sont très appréciées ! Une fois propres, nous pouvons manger et nous coucher sans trop traîner, le réveil étant prévu à l’aube…

Le lendemain, comme prévu, nous nous levons dès les premières lueurs du jour. Nous souhaitons faire une dernière session de vélo avant de reprendre le camion et de passer la frontière. Nous décidons donc de pédaler jusqu’à Lagunillas, village bordant la laguna de Pozuelo.

Etape Rinconada – Lagunillas
Date Lundi 30 Mars 2015
Conducteurs Eloi et Valéry
Cyclistes Baptiste, Camille, Charlène, Nicolas et Vincent
Type de route Chemin VTT
Distance (km) 15
Denivelé montée Environ 100 m
Denivelé descente Environ 400 m
Difficulté Facile
Départ 9h
Arrivée 11h
Météo Ensoleillée
Nb de chutes 0
Nb de problèmes techniques 0

 

Pour cette étape, nous suivons les conseils des militaires : les cyclistes empruntent des chemins plus directs tandis que le camion suit la route principale, plus longue et plus praticable. Ils nous ont également donné de l’eau minérale, venue tout droit du surplus de l’armée ! Cette étape est originale par rapport aux autres que nous avons effectuées pendant ce voyage. Elle s’apparente par moments à de véritables descentes de VTT. Nous sommes agréablement surpris par la bonne tenue de nos vélos sur ces routes accidentées moins faites pour eux. Le trajet est en surplomb du lac, ce qui nous offre de beaux points de vue.

Quand nous arrivons à Lagunillas, les camioneros sont déjà là. Valéry profite de l’électricité de l’église pour avancer dans l’écriture d’un futur morceau. Nous mangeons dans le petit parc au centre du village avant de reprendre la route. Dans l’après-midi, nous arrivons à La Quiaca. La frontière bolivienne est en vue, il est temps pour moi de passer la main à Baptiste, mon successeur. J’espère que mes récits vous auront plu. Quoi qu’il en soit, continuez de suivre nos aventures, sous la plume de Baptiste !

IMG_3112.resized
« 1 de 19 »