Lundi 16/03 Tilcara – Humahuaca (45 km) & Mardi 17 Humahuaca #1

Cette nouvelle étape nous emmène toujours vers le nord, après un weekend musical et festif à Tilcara. Nous sommes toujours sur la belle ruta 9. Elle est toujours aussi large et roulante. De plus, le vent nous est favorable, ce qui permet d’accélérer sensiblement notre progression. Les 45 km seront donc bouclés en moins de deux heures par les plus rapides. La pluie menaçante nous incite à pédaler plus fort !
En arrivant à Humahuaca, nous retrouvons les camioneros qui sortent des courses et nous répartissons un peu les rôles : certains vont démarcher des bars et restaurants tandis que d’autres cherchent un camping.
Nous rencontrons donc Enzo, propriétaire du bar Humahuagica qui nous invite à jouer dans son établissement le samedi à venir. D’autre part nous nous installerons dans le camping le moins cher de la ville « El Molino ».
Avant d’aller au camping, nous jouons un peu en ville. A cette occasion, nous croisons des touristes argentins déjà rencontrés à Tilcara. Ils nous invitent à partager le repas avec eux dans une des auberges de jeunesse. Malheureusement, l’opération sera vaine car les extérieurs ne sont pas admis à l’auberge… Nous rentrons donc cuisiner de nuit, au camping, tandis que Baptiste et Charlène s’offrent un petit extra restau ! La cuisine s’avère plus difficile que prévu car nous tombons en panne de gaz. Ce sera donc au feu de bois !
Le lendemain, nous nous lançons dans une journée musicale sous le soleil ! Nous allons jouer dans le centre, peu après midi et la sonnerie du fameux carillon de la ville. Le public est là, Enzo inclus. Décidément il devient fan ! Après cette manche, nous bougeons vers un magnifique amphithéatre où nous enregistrons quelques morceaux, qui seront bientôt en ligne…
La suite de la journée nous permet de manger, nous reposer et répéter un nouveau morceau…
Mercredi, nous savourons le début des 4 jours de vacances concédés par notre respo itinéraire Nicolas. Mais comme on s’aime bien, on va tous au même endroit, à savoir Iruya, un petit village de montagne situé à environ 60 km en suivant un chemin de terre sinueux. Seul Nicolas, le plus courageux décide d’y aller à vélo, tandis que les six autres s’y rendent en camion, avec la compagnie de trois auto-stoppeuses rencontrées au camping.
Une fois sur place, chacun son programme. Les uns partent randonner sur le champ, un second groupe en fin d’après-midi et enfin un troisième partira après une bonne nuit de sommeil à l’auberge (un lit, enfin !). Durant ces 4 jours, l’objectif sera de souffler, voir autre chose, en s’adonnant à la randonnée dans un cadre extraordinaire. RDV est pris samedi, en milieu de journée pour reprendre le camion et rentrer à Humahuaca pour le concert du soir…
IMG_2916
Les fameuses montagnes colorées...
« 1 de 28 »