Pérou, Pisac : randonnée sur les flancs de la vallée sacrée  

Le lendemain matin en route pour Pisac, petite bourgade à une quarantaine de bornes, connue pour son marché artisanal et sa forteresse inca surplombant la vallée sacrée. On s’installe devant un bar-hôtel, avec une vue sur le marché artisanal, en effet très fourni. Derrière les stands, on aperçoit le clocher le la ville puis la montagne recouverte de terrasses et autres constructions incas qui surplombent la vallée. Le public est très épars, mais sympathique et généreux. Entre deux sets on fait la rencontre de Juan Carlos, peintre d’ici qui vend ses peintures aux touristes et qui nous donne les bons filons pour se faire le Macchu Picchu à pas cher. A la fin de notre deuxième set, un gros ricain nous dit avec un grand sourrire qu’il dormait dans la chambre d’au dessus et qu’on l’a réveillé. Apparemment ce type de réveil lui plaisait !

Bien qu’agréable, ce spot de jeu ne rapportait pas énorme, du coup on ne s’est pas attardé, et on est allé manger dans un comedor local. Notre Habitbol de compète a décidé de profiter de sa semaine de congés pour aller retrouver une certaine Leticia à Rio de Janeiro, et c’est l’heure pour lui d’aller prendre son avion. Le reste de l’équipe reste sur place. Certains en profitent pour faire quelques emplètes dans ce marché énorme. Puis nous gravissons la colline pour aller voir de plus près à quoi ressemble ce site. Après 2h de montée tranquillou à travers les terrasses, et les bâtisses en ruines, mais bien conservées, on arrive au coeur du site. La visite nous prend toute l’après-midi et est assez impressionnante, autant par la taille du site, la curiosité des constructions, que par le paysage qu’il offre. Repus par cette journée nous retournons à Cuzco.

P1090600.resized
Manche sur le marché de Pissac
« 1 de 14 »