Valparaíso

Après notre première étape à vélo fatigante (mais gratifiante !), nous avions prévu de passer quelques jours à Valparaiso, réputée pour sa vie musicale et nocturne, avant de reprendre le chemin des Andes. L’objectif est de réussir à prendre une petite avance financière grâce à la musique, car nous savons qu’ensuite, en rase campagne, il sera difficile de gagner de quoi vivre… Cette semaine est aussi l’occasion d’éprouver en conditions plus « normales » l’organisation de notre petite société, nos différentes responsabilités ainsi que notre emploi du temps.

Nous logeons sur les hauteurs de Valparaiso, dans la charmante maison de Mabel, Claudio et Ramon. Hormis Cerati, l’énorme chien un peu inquiétant qui règne sur le patio (et n’en sort jamais), la maison est chaleureuse et nous pouvons prendre nos aises !

La journée de mardi, après une grasse matinée bien méritée (faut-il rappeler que nous avons fait 130 km de vélo la veille ?) a été consacrée en grande partie à la découverte de la ville et à la prospection dans les bars et restaurants pour essayer de décrocher des contrats pour la semaine. Malheureusement, nous nous apercevons rapidement que le nombre conséquent de musiciens présents dans la ville joue en notre défaveur : les établissements sont certes habitués à faire jouer des groupes, mais n’offrent aucun cachet, seulement les entrées (si entrées payantes) ou les pourboires des clients… Qu’à cela ne tienne, nous choisissons de privilégier les manches en ville et d’attendre d’éventuelles meilleurs opportunités (contacts par mail, rencontres, etc.), et mettons notre programme à exécution le soir même sur la place Anibal Pinto (de loin le meilleur spot du centre de Valparaiso, malgré le bruit de la circulation).

Ressentant le besoin de travailler de nouveaux morceaux et de changer de terrain de jeu, nous choisissons de passer la journée de mercredi à Vina del Mar, banlieue chic située à 15 km au Nord de Valpo. En gros, Vina del Mar est à Valparaiso ce qu’Aix est à Marseille… Nous ne sommes pas déçus de notre déplacement : la rue commerçante de Vina del Mar est très fréquentée (par les passants mais également par de nombreux artistes, à chaque coin de rue) et nous a réservé un bel accueil : c’est la première fois que nous atteignons l’objectif financier que nous nous étions fixés.

La journée du jeudi est notre premier jour de repos : chacun peut vaquer à ses occupations comme bon lui semble : grasse matinée, composition de morceaux, rédaction du blog, visite des cerros de Valparaiso, envoi de cartes postales, dégustation de glaces : bref on est des touristes !!! Cependant, notre besoin d’argent nous impose de nous retrouver tout de même le soir pour jouer sur la place Anibal Pinto. Le set n’est pas très réussi : nous sommes fatigués et la mauvaise acoustique nous pousse à bout… Heureusement, une ancienne danseuse de salsa à la retraite, nous prend en charge et nous indique qu’un bar de sa connaissance pourrait nous accueillir en concert le lendemain même. Elle nous mène audit bar, immense, avec plusieurs salles aux ambiances différentes, où le patron nous fait passer une audition (oui oui !) et nous précise qu’il nous contactera le lendemain pour le contrat. Celui-ci ne donnera malheureusement pas suite à son offre…

La journée de mercredi ayant été productive, nous décidons de remettre ça le vendredi : répétition + jouage dans les rues de Vina del Mar, mais prenons le temps le matin de refaire des courses et de refaire quelques pochettes de CD. C’est l’occasion de constater que dans cet endroit plus touristique, les gens essaient davantage de nous rouler qu’à Santiago (les prix fluctuent, le comptage des paiements en espèces voit disparaitre quelques rouleaux de pièces, les commandes passées ne sont pas totalement honorées…) : il faudra être davantage sur nos gardes à l’avenir ! Malgré ces quelques bémols, la journée est réussie et le plaisir de jouer est au rendez-vous ! Nous faisons même durer ces bons moments en préparant un aïoli, dégusté avec notre hôte Ramon, et sortons ensuite tâter de la vie nocturne valparaisienne : l’effervescente rue Cumming, prise d’assaut par les fêtards, nous fournit l’occasion d’un réjouissant bain de foule !

IMG_9351 (1024x682)
Visite de Valpo
« 1 de 25 »